Biographie

Pierre Ébert...

bougonMieux connu pour son personnage de Pépère dans la populaire série télévisée " Les Bougon, c’est aussi ça la Vie " de 2003 à 2005, c’est en 1993 que Pierre, décide de jeter un coup d’œil au cinéma. Dès cette même année, il obtient six rôles et tout juste avant de se joindre au Bougon en 2003, il aura obtenu 74 petits rôles dans des productions québécoises, françaises et américaines.

Déjà à l’âge de dix ans, Pierre Ébert favorise les sorties au cinéma avec son père et écrit des petits scénarios pour son bon plaisir. Il fait ses études au collège Saint-Georges à Sainte-Anne de Bellevue et entre à l’université de la Vie et travaille aux différents commerces que ses parents possèdent. Il étudie l’art dramatique avec madame Jean-Louis Audet. À 17 ans il enseigne l’accordéon piano à l’école de musique de son père.

En 1957, il devient l’une des têtes dirigeantes de plusieurs comités de sport (badminton, quilles, hockey) au centre de l’Immaculé Conception à Montréal, et s’implique à l’intérieur du journal du centre. ‘’Le Volant.’’ 

C’est à cet endroit où il fera la rencontre de celle qui deviendra sa future compagne de Vie, Louise Lecompte, avec laquelle il fonde au cours de l’année 1958, " La Lincoln, Bowling Système. " Tous les deux ont en commun, de jouer et d'organiser des jeux thématiques.

En 1960, il unit sa vie à celle de Louise, sa compagne depuis 50 ans. Père et mère de deux garçons et deux filles, ils vivent dans une ambiance d'amour et de paix, le plaisir et le jeu étant toujours à l'ordre du jour.

CapitaineLors d'un passage à l'émission du Capitaine Bonhomme à Télé-Métropole (CFTM.TV) en 1964 avec Louise et ses garçons, Pierre, rencontre Claude Lavalée, réalisateur de l’émission pour lui soumettre des textes. Ce dernier, l’engage sur-le-champ comme auteur, scripteur.

Dans ces mêmes années, il crée un quiz " Bon Pied, Bon Œil " mis à l'antenne de Télé-Métropole en plus d’écrire à l’émission ‘’Montréal en direct et Bon Dimanche.’’ Puis, en ’67, Pierre décide de quitter le milieu pour réaliser autres choses. De 1967 à 1980, Pierre et Louise se lancent dans le domaine de la décoration et œuvrent à leur compte.

Parallèlement, Pierre devient chroniqueur de treize émissions de radio traitant de décoration sur les ondes de CHRS. Puis, réalisateur à une télé communautaire de la Rive sud. Son expérience au Centre I.C., amène ce dernier à fonder et présider l'organisation d'une ligue mineure de base-ball sur la Rive sud de Montréal.

L'hiver, il dirige trois équipes de hockey en plus d'être arbitre. Il fonde la première école de golf junior du Québec et organise des tournois inter-villes sur la Rive sud de Montréal. Son passe-temps la création de jeux de société. Il devient membre de la Société Invention Québec.

Entre-temps, en 1975, avec la complicité de cinq autres personnes, il écrit un scénario pour film : " Les marguerites étaient pour moi " qui cinq ans plus tard fut édité et publié au Québec et en France.

En 1981, changement de cap. Louise et Pierre se dirigent vers le domaine de la piscine et meubles de patio pour le compte d'un géant de la piscine.

Le goût du jeu et du plaisir étant toujours présent, Pierre et Louise avec deux associés fondent la compagnie " Les Jeux Ludus " et produisent trois jeux de société qui ont été sur le marché au Québec et en France.

En 1985, Pierre organise des rallyes automobiles sous forme de randonnées touristiques. Plusieurs entreprises font appel au talent de l'organisation qui compte parmi ses rangs sa conjointe et ses enfants. L’esprit familial est toujours au rendez-vous.

Cette aventure à durée seize ans. C’est au cours de cette même année que Pierre, décide d’aller de l’avant avec son projet : " Heureux ou Malheureux! est-ce un choix? " L’idée première de ce dernier, avoir un jour un site Internet et organiser des causeries interactives.

Depuis 1990, le couple habite les Laurentides, un rêve de jeunesse. Ils sont grands-parents de cinq petits enfants. En 1993, Pierre fait son clin d’œil au cinéma.

Le cinéma, la télévision et les randonnées touristiques  prennent beaucoup de son temps. Les écrits passent en deuxième. Ce n’est qu'après la fin du  tournage ‘’des Bougon’’ en 2005, que Pierre accentue ses écritures afin d’ouvrir son site Web.

En octobre 2007, le site est en opération. " Heureux ou Malheureux! est-ce un choix? " www.pierreebert.com. D’octobre 2007 à février 2011, le site a reçu tout près de 177,000 visiteurs.

Pierre, a déjà eu des demandes pour donner des causeries interactives, ce qu'il envisage de faire dès l’automne 2011. Toutes organisations intéressées par sa Philosophie de vie, ses dires et opinions peuvent communiquer avec lui  par  courriel pierreebert@sympatico.ca pour toutes  informations.

Commentaires de Christian Lamontagne, fondateur, éditeur de PASSEPORTSANTÉ.NET :

Monsieur Ébert, a accumulé une certaine expérience de la vie qu'il offre au monde entier dans un site Web baptisé :

HEUREUX ou MALHEUREUX! est-ce un choix?
www.pierreebert.com


Dans son site, où il fait l’autopsie de cette grande question, on est loin du formalisme des grands questionnaires validés scientifiquement, mais près de la vraie vie.

C’est sans prétention, accessible et pensé comme un coup de pouce pour donner du ressort à l’élan vital qui demeure toujours tapi en nous, même quand on est dans le fond de la cave.

‘’’Comme le dit l’adage populaire (Tant qu'il y a de la vie, il y a de l’espoir.’’)

Ce site possède une fraîcheur et une vérité qui apparaissent rarement dans les tests scientifiques.

Si, vous jetez un coup d’œil à sa biographie, vous verrez que le comédien pratique sa philosophie et que sa vie illustre assez bien ce qu'est la RÉSILIENCE, cette étonnante capacité de rebondir malgré l’adversité.

Passeport santé
Extrait tiré du blogue de Christian Lamontagne le 29 octobre 2007
Titré : Pépère Bougon, devient philosophe et thérapeute sur le net

Des mercis :

À Christian Lamontagne, éditeur, fondateur de Passeportsanté.net
À Jean-Marc Chaput, pour son influence.
À Patrice Oligny, psychologue, premier témoin de mes idées, écrits et réflexions en ‘90
Au Docteur, Olivier. P. Gaudet, pour ses encouragements à continuer en ajoutant que j’aurais fait un bon psy

Des mercis à mes collaborateurs, collaboratrices :

Micheline Hébert. Christiane Lecompte .Manon Dubuc.

À, Alain Rioux.  Ph.D., Psychologue et Web Master de Psycho-ressources dont je suis membre depuis 2009.

À Ludovic Chevalier, responsable des communications à la Société de Philosophie du Québec. UQÀM dont je suis membre depuis 2010.

À Louise Lecompte Hébert. Éditrice du site Web
À Benoît Hébert. Concepteur du site en 2007 et 2011
À Alain Desautels. Collaborateur.

Heureux ou Malheureux! Est-ce un choix?

 

commentaires et/ou suggestions

par courriel ou sur Facebook

Accueil Biographie de l'auteur Filmographie / Séries télévisées / Publicités

Plan du site