HEUREUX OU MALHEUREUX - est-ce un choix
Satisfaction Insatisfaction Stress Angoisse Anxiété Frustration Déprime Dépression Désespoir
Pierre Ébert
AccueilHeureux ou Malheureux! À quel âge?Les Couleurs de l'auteurLitaniens / LitanienesPrétexte! Quel mot magiqueMon Miroir, Mon PsyJe m'auto-psy-seCélibatairesBonheur d'aisanceAimer, Amour Sexe et AmitieAimerAmour SexeAmitiéIncognitoCommentaires
et/ou
Suggestions

par courriel
ou
sur Facebook

Miroir

MON JUMEAU, MA JUMELLE.
mon " Psy " .

La plus part d’entre nous avons dans notre salle de bain un MIROIR devant lequel, plus souvent qu'autrement, on s’y présente que pour y vérifier NOTRE physionomie et retoucher ‘’notre look,’’ sans oser regarder notre réflexion qui est devant nous les yeux dans les yeux. Surtout quand ça val mal.

Notre réflexion, c'est notre Jumeau, notre Jumelle qui nous observe, et, qu'on évite de regarder dans les yeux parce que; ce matin, les choses ne vont pas comme on le voudrait.

Notre réflexion, c'est aussi NOTRE PSY. Ce dernier nous connaît mieux que quiconque...

... PAS VRAI? Pourquoi en avoir peur?...

... Il connaît tous nos secrets, nos peines, nos joies, nos ennuis.

On peut lui faire confiance,car c'est la seule personne qui ne va jamais dévoiler nos confidences bonnes ou mauvaises.

Ce matin, notre PSY, cherche par tous les moyens à attirer notre regard, notre attention, afin de nous aider à régler ce qui ne va pas.

On sent qu'il veut nous dire quelque chose. Mais, l'on n’ose pas le regarder les yeux dans les yeux, car on n’aime pas se retrouver AU GARDE À VUE.

Pourtant, se retrouver seul " à Huis clos " face à face avec soi-même à se regarder profondément les YEUX DANS LES YEUX en SILENCE. Il y a de fortes chances d'obtenir des réponses positives face à notre mal-être, notre mal de vivre.

" On dit que les yeux sont le miroir de l’âme. "

On peut très bien vouloir maquiller sa physionomie afin de cacher ses sentiments d’afflictions et tenter de camoufler ses émotions de hargnes. Peut importe, le masque que l’on vient de se fabriquer. LES YEUX, ne mentent jamais.

Ces derniers demeurent des ÉCRANS. Des Écrans, sur lesquels tout le monde peut y voir, peut y lire et y visionner la retransmission de nos images reflétant :

On peut à peine compter sur les doigts d’une seule main les personnes qui depuis les années '70 à aujourd'hui, qui, le matin, face à leur réflexion, peuvent lui dire avec un long et large sourire.

" Aie! Bon matin à toi. Je t’aime. C'qu'on est bien tous les deux.
Maudit que la vie est belle! Bonne journée! "

« Rien ne sert de se mentir à soi-même.
On finit toujours par se trahir
Rien ne sert de se cacher des choses à soi-même.
On finit toujours par les divulguer »
- Pierre Ébert

 

Les Prétextes Je m'auto-psy-se
facebook LA TOILE - PSY